ID PROJET – Formations & Ateliers – présente…

« Rendre la danse accessible à tous », stage du 9 mars 2017, à Tours.

Qui animera le stage ?

Je suis Pauline Pezerat et je suis professeur de la Danse d’Expression Alain et Françoise Chantraine à Tours ; je suis formée par Françoise Chantraine directement, pour transmette son enseignement de la danse. C’est moi qui animerait la journée « Rendre la danse accessible à tous ».

A qui s’adresse ce stage ?

Ce stage peut s’adresser à toute personne qui a envie de danser et ce, quel que soit ce qu’elle pense être capable de faire. La plus grande conquête c’est de découvrir la confiance en soi, à travers les gestes et l’habitation de ses gestes. Donc ça peut s’adresser absolument à toute personne.

Comment assurer la transmission aux publics ?

Pour les professionnels qui sont dans une recherche de transmission de la danse dans leurs secteurs, j’envisage de partager ma propre expérience : comment, à partir de ma pratique de professeur de danse, j’ai été amenée à répondre à des demandes plus spécifiques dans des EHPAD, en IME, ou en école ; et donc comment j’ai adapté, et comment eux pourraient adapter leur propre pratique dans leur contexte professionnel.

Que peut-on retirer de cette expérience ?

« Je pense que c’est une expérience, donc qu’on soit en activité ou qu’on soit malade…, je pense qu’on peut être là. C’est une danse accessible à tous ! »

« Quand on est là et qu’on danse ensemble, nos différences on ne les voit plus ! Je me suis laissée surprendre et ça m’a ouvert une petite fenêtre… »

« Je ne pensais pas du tout me mettre à la danse un jour parce que je pensais que ce n’était pas accessible pour moi ; et j’ai découvert non seulement une danse d’expression corporelle mais aussi une danse d’émotion, où on pouvait partager… J’ai découvert aussi beaucoup de choses sur moi : que j’étais capable de me dépasser, de faire des choses auxquelles je ne pensais pas. Je conseille cette danse à toutes les personnes qui soit n’ont pas confiance en elles, soit pensent qu’elles ne peuvent pas y arriver. Je trouve que c’est une danse qui est riche à tous les niveaux ! »

 

Merci à Pauline Pezerat

Et à Amélie, Arlène, Blandine, Constance, Francine, Geneviève, Monique, Mouchette et Sandra

« Il n’y a pas de frontière entre danser et vivre » Pauline Pézerat

Id Projet, Organisme de formation pour adultes à Tours – Indre-et-Loire